HIPSHEIM – Eglise Saint-Ludan

photo : J.Ph. Grille

Jean-André Silbermann

1760

L’église paroissiale d’Hipsheim située en dehors du village, a deux patrons : saint Georges et saint Ludan. Un premier édifice qui datait du 7ème siècle fut détruit pendant la guerre de Trente ans. Seul le clocher fut épargné et fut intégré dans la nouvelle église reconstruite en 1723 et qui fut longtemps un lieu de pélerinage dédié à saint Ludan, moine irlandais mort à Nordhouse en rentrant de Saint-Jacques-de-Compostelle.

En 1760, Jean-André Silbermann y construisit un petit orgue d’un seul clavier de quarante-neuf touches, avec  huit jeux : Bourdon 8, Prestant 4, Nazard 2 2/3, Doublette 2, Tierce 1 3/5, Cornet 4 rgs, Fourniture 3rgs, Cymbale 2 rgs (remplacée par un Cromorne 8 en 1777)

Une pédale avec Soubasse 16 et Flûte 8 semble avoir été ajoutée ultérieurement. L’instrument traversa le 19ème siècle sans dommage mais en 1899, des travaux décisifs furent entrepris : Martin Rinckenbach dota l’instrument d’une console indépendante, ajouta un récit expressif (qui avait la particularité d’être actionné par une pédale “tout ou rien”, c’est-à-dire que la boîte était soit ouverte, soit fermée), étendit le pédalier à vingt-sept notes et  reconstruisit les sommiers.

Par la suite l’instrument fut d’abord réparé en 1950 par Paul Adam puis par Alfred Kern en 1961, qui posa une Doublette au grand-orgue et recoupa la Gambe 8 de la pédale en Principal 4.